Célébration d'ouverture du Jubilé des 600 ans de l'église St Pierre et St Paul

Dernière mise à jour : il y a 39 minutes


En ce dimanche 19 septembre 2021,

la paroisse de Morhange

a célébré l’ouverture du

Jubilé des 600 ans

de son église St Pierre et St Paul,

au cours d’une messe présidée par

Mgr Jean-Pierre VUILLEMIN, administrateur apostolique

du Diocèse de Metz

et concélébrée par

l'archiprêtre Grégoire Corneloup

et des prêtres en place dans le passé

à Morhange .


La plaque d’indulgence plénière- quotidienne-perpétuelle pour les vivants et les défunts, en date du 3 juin 1893, restaurée à l’occasion du Jubilé, avait repris sa place

au-dessus de la porte d’entrée de l’église


LA PROCESSION d'ENTRÉE


Tandis que la chorale entonnait le chant :

Eglise du Seigneur, peuple de Dieu, cité de l’Emmanuel,


tous se sont mis en marche :

  • les porteurs de bannières pour chacune des 17 églises des trois communautés de paroisses du secteur pastoral de Morhange, avec leur saint Patron.

  • les servants d’autel

  • suivis des prêtres

  • de ceux qui ont servi à Morhange dans le passé

  • de Mgr Vuillemin, en fin de cortège


INSTALLATION et MOT d'ACCUEIL

Après l'installation de chacun dans le choeur,

l’abbé Corneloup a pris la parole pour souhaiter la bienvenue

à l'évêque,

en ce jour du Jubilé des 600 ans de l’église,

ainsi qu’aux anciens prêtres et curés présents ce matin,

les abbés Charles Thiry, vicaire à Morhange de 1960 à 1965,

Lucien Guerber,

Antoine Weisse,

Jean-Claude Lange,

Jean-Claude Dreher, enfant du pays originaire de Racrange Jean-Marie GLANC, en service dans la paroisse.


Mgr Vuillemin a remercié l’abbé Corneloup pour son accueil, ainsi que les anciens prêtres présents, qui ont servi dans ce lieu, sans oublier l’abbé Francis Klaser, retenu à Sarralbe, qui rejoindra ses confrères plus tard.


« Nous sommes des serviteurs pour être comme le Christ au service des autres »


a fait remarquer l’évêque, en soulignant que tous ces prêtres avaient donné leur vie pour le service de l’Evangile et des autres.


Pour entrer dans l'église, chacun est passé sous la plaque d'indulgence.



INDULGENCE












A la demande de l'abbé Corneloup,


Mgr Vuillemin a donné des explications sur ce mot et a redéfini l'indulgence

« dans une économie d’amour divine »


PROCLAMATION DE L'ÉVANGILE




Accompagné de deux servants d'autel,

l’abbé Corneloup est monté en

chaire,

Table de la Parole,


en ce jour exceptionnel pour proclamer