Découvrez qui est St Maurice, le Patron de l'église de BISTROFF

Dernière mise à jour : il y a 1 jour


La nouvelle église date du 18e siècle.


En 1738, l’église de Bistroff est décrétée « trop petite » et « menaçant ruine » par l’archiprêtre de Landroff.


L’année suivante, la vieille église est alors démolie de fond en comble, fondations comprises, pour laisser place à un édifice conçu pour 324 personnes, soit le double de la précédente.


Les pierres de la nouvelle église sont extraites des carrières de Bistroff et les pierres de taille en grès de Saint-Avold.


Le chœur de l’église est achevé en 1740. Le construit est reconstruit en 1786.


Endommagée lors de la Libération, l’église est entièrement reconstruite en 1950.


Passé-présent. La Moselle dévoilée, n° 7 (2012)



Saint-Maurice







Saint Patron

de

l'église

de Bistroff

qui

dépendait

de l’abbaye bénédictine

de THOLEY

(Évêché de Trêves)

fondée au 7e siècle.


Elle était

vouée à

Saint-Maurice,

dès

l’époque carolingienne

(751-924)









Basilique de l'abbaye Saint-Maurice 1

Le couronnement de Saint-Maurice et des martyrs thébains. Mosaïque, Maurice Denis, 1920


L’histoire du martyre de Saint-Maurice et de ses compagnons


Selon une tradition remontant au Vème siècle, Maurice commandait

une Légion de 6000 soldats provenant de Thèbes, en Egypte, vieille cité

des Pharaons, située au bord du Nil, aujourd’hui Louksor.


Elle était appelée à renforcer l'armée de Maximien, lors d'une expédition en Gaule ;

les soldats étaient chrétiens.


Après avoir franchi les Alpes, la Légion thébaine de Maurice refusa de massacrer des chrétiens, comme l’ordonnait l'empereur qui se trouvait à Octodure (Martigny, Valais suisse).

Toute la Légion stationnée à Agaune (Saint-Maurice) fut exterminée,

Maurice, Exupère, Innocent, Candide et leurs compagnons.

Ils furent ensevelis sur les lieux.



Une légende ?

L’authenticité historique

des récits

relatant la vie

et la mort héroïque de

Saint Maurice

et de ses compagnons

a souvent été discutée.


La mort martyre

de Saint-Maurice

et

de ses compagnons

a réellement eu lieu

à

Vérolliez en Suisse

vers l'an 290,

près de l'actuelle Saint-Maurice, appelée

AGAUNUM

au temps des Romains.

( voir fin de l'article)

Basilique de Saint- Maurice 2

Vitrail du martyre par décollation d’un compagnon de St Maurice

Edmond Bille, 1951



L’histoire de l'abbaye de Saint-Maurice



Vers 380, Théodule, premier évêque connu du Valais, transporta les restes des martyrs sous la falaise et inaugura le culte de Saint-Maurice.


En 515, Sigismond, prince des Burgondes fonde l’Abbaye de Saint-Maurice sur le tombeau des martyrs thébains et y instaure la

" louange perpétuelle "


Jour et nuit, la prière des moines accompagnait celle des pèlerins et des fidèles.


Cette prière a évolué au cours des temps, mais elle reste le centre dynamique de la vie de l’Abbaye.


La fondation de l'abbaye par saint Sigismond, détail.

Vitrail de la Basilique, Edmond Bille, 1954.


Les religieux sont depuis le 12e siècle des chanoines réguliers de Saint-Augustin.

Comme gardiens des reliques et du témoignage de Saint- Maurice, la prière est au centre de leur vie.


Situation de l'abbaye


L’abbaye royale de Saint-Maurice d’Agaune, jouit d’une grande réputation durant le Haut-Moyen-Âge.


Elle est située sur l’une des principales voies commerciales et de communication entre l’Europe du Nord et l’Italie.


Le passage du col du Grand-Saint-Bernard obligeait le voyageur à passer par Saint-Maurice d’Agaune, dont le nom fut ainsi rapidement connu dans toute l’Europe.



Basilique de Saint-Maurice: Maquette de l'abbaye 3



Le culte de Saint-Maurice


Dans les siècles qui suivent, le culte de Saint-Maurice et ses compagnons,

se répand en Suisse et dans les régions voisines.


C’est à l’époque carolingienne qu’il connut sa plus grande diffusion.


Rayonnement de Saint-Maurice d’Agaune en Gaule et en pays Franc (5e siècle-754)

Source : F. PRINZ, Frühes Mönchtum im Frankenreich, Darmstadt, 1988

o Églises-monastères dédiées à Saint-Maurice




Commandant de la Légion thébaine,

Maurice est le saint militaire par excellence.

Représenté souvent avec une lance,

il apparaît comme un guerrier et non comme un objecteur de conscience.


Il incarne l’idéal chevaleresque








Martyr,


Chevalier,


Maurice apparaît aussi sous les traits

d’un Maure africain en cotte de maille

dès les XIIe -XIIIe siècles.


Il fut l’un des très rares saints noirs de

l’hagiographie chrétienne.



Sculpture de Maurice dans la cathédrale

de Magdebourg (Allemagne) crée dès 1240




Le saint soldat Maurice devint, avec Saint-Denis et Saint-Martin de Tours,

l’un des saints Patrons préférés des souverains Francs.



Martyres des Thébains à la cathédrale de Metz

Photo: Anne Wagner


Au début du XIIIe siècle, le martyre de la Légion Thébaine fut sculpté à la cathédrale de Metz.


On compte vingt-cinq églises Saint-Maurice dédiées aux Thébains, dans le diocèse de Metz liées pour la plupart au patronage de Tholey

ou parfois aux abbayes qui possédaient des reliques du saint:

  • Saint-Arnoul,

  • Sainte-Glossinde, dont l'abbesse donna aux Templiers lors de leur installation à Metz, une chapelle dédiée à Maurice.


« Au monastère de Saint-Maurice d’Agaune, édifié en l’an 515 pour honorer les Martyrs Maurice et ses Compagnons, la prière s’élève jour après jour en une louange qui a traversé les siècles sans interruption et qui continue aujourd’hui encore. C’est en ce lieu qui abrite un riche patrimoine spirituel, culturel, archéologique et artistique que vit une communauté de chanoines réguliers ; en son nom, je souhaite à tout visiteur de ce site Internet, comme du Site patrimonial, la bienvenue avec le plaisir de contempler 15 siècles d’histoire qui, encore présents aujourd’hui, vous plongeront dans l’éternelle Beauté ! »

© Abbaye de Saint-Maurice.

Jean Scarcella, Abbé



Prière à Saint-Maurice du 13e siècle


Vers toi et tes compagnons thébains

s'élève notre prière

puissiez- vous l'entendre.

Et conduis nos pas vers le chemin

qui mène au Seigneur.

Du fond de notre coeur

Nous vous prions de nous aider

A toujours respecter

ses saints commandements.

Puissiez- vous nous guider

vers le Dieu bienveillant

Entouré de ses enfants

oh ineffable bonheur !


(Traduit du moyen'haut allemand par W. Urban;

cf. " Das passional". Légendaire du 13e siècle.

éd fr. Karl Köpke, Quedlinburg et Leipzig 1852 )




La porte principale de la basilique Saint-Maurice

Vue extérieure de la porte de bronze réalisée en l'an 2000 4

Philippe KAEPPELIN, sculpteur a représenté le Christ de l'Ascension surplombant les soldats thébains.



LA CHAPELLE DE VÉROLLIEZ

DU CHEMIN DES STÈLES À LA CHAPELLE

Le chemin des Stèles, qui conduit de l’Abbaye à la chapelle de Vérolliez, est une réalisation du Jubilé de 2015. Il est ponctué de stèles-vitraux de l’artiste Isabelle Tabin-Darbellay.

Quatre vitraux représentent les saints liés à l’histoire du monastère:

  • Sigismond, le fondateur;

  • Augustin, le père des chanoines auxquels il a donné sa Règle;

  • Théodule, l’initiateur du culte local;

  • Maurice, le martyr.

Le cinquième, sur la place de Vérolliez, est celui du Cheval Blanc de l’Apocalypse – symbole de la victoire finale du Christ. La chapelle de Vérolliez est le but du chemin, au lieu même du martyre de la légion thébaine. L’édifice actuel, élevé sur bien d’autres qui se sont succédé là depuis le 4e siècle, date du 18e siècle, de même que son retable baroque.




NOTRE-DAME DU SCEX


La chapelle Notre-Dame du Scex est taillée dans la falaise, à 90 mètres au-dessus de la ville. Le lieu évoque l’ermitage de saint Amé, un moine de l’Abbaye qui vécut là au 7e siècle. La chapelle actuelle date du 17e siècle bien qu'il y ait eu avant elle plusieurs sanctuaires successifs.

Parmi les ex-voto qui tapissaient les murs, seuls les plus significatifs ont été conservés. Albert Chavaz exécuta les vitraux en 1959, ainsi que la toile de l’autel. Au-dessus, dans une niche centrale, on peut voir une merveilleuse Vierge à l’Enfant du 13e siècle.

Non loin de la chapelle se trouve un ermitage parfois habité par quelque chercheur de Dieu. La statue toute proche (Roger Gaspoz, 2011) rappelle le premier ermite saint Amé.




Sources :

-Eglise de Bistroff: @Jean-Pierre LECLERC (clochers.org)

- France archives. Helvétius, Anne-Marie. Fondation de l’abbaye St Maurice d’Agaune.

-Abbaye de St Maurice : traverser 1500 ans d’histoire.

-Du nouveau sur l’histoire de l’abbaye Saint-Maurice au Moyen Age d’après les interventions du colloque international bi-localisé Besançon Saint-Maurice (Valais Suisse) du 28 septembre au 2 octobre 2009 : POLITIQUE, SOCIETE ET CONSTRUCTION IDENTITAIRE : AUTOUR DE SAINT MAURICE . Nicole BROCARD et Anne WAGNER Maitres de Conférences, Université de Franche-Comté

- Saint Maurice des plaines du Nil...aux dangers des Alpes. Wolfgang URBAN, Camille MEYER: ed. du Signe: Strasbourg, 2007

-L'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune. Ed.: Abbaye de Saint-Maurice

-Photos 1-4: : Paroisse de Morhange

Agenda - évènements passés | Abbaye de Saint-Maurice (abbaye-stmaurice.ch)