top of page

NICOLAS au Mont des Saints

Dernière mise à jour : 26 oct. 2023

Saint-Nicolas, évêque de MYRE est vénéré dans un grand nombre de pays : plus de six mille églises lui sont consacrées dans le monde. Le diocèse de Metz compte trente-six églises ou chapelles de ce patronyme. Il sera le premier Saint du Mont des Saints à ACHAIN, près de MORHANGE.

Saint-Nicolas, Mont des Saints, ACHAIN sculpture de Michel DARDAINE, juillet 2023 Photo: Paroisse de Morhange


NAISSANCE


@clio la Muse


Nicolas est né un 26 juin, vers 270 à PATARA, un grand port marchand de la Méditerranée, dans la province romaine de Lycie.


PATARA, PATARE en français (province d'Antalya )

On peut voir

une partie des ruines

de la cité

aujourd’hui

dans la province d’Antalya

en Turquie.


La porte de la ville

en bas à gauche

Le théâtre

sur le flanc de la colline



@Wikipedia

FAMILLE


NICOLAS : fils d' Euphémius, homme riche et pieux et d 'Anne, sœur de Nicolas l'Ancien,

évêque de Myre.

A ce fils tant désiré, ils donnent le nom de Nicolas, c’est-à-dire " la victoire du peuple (de Dieu) ."

Nicolas reçoit une éducation chrétienne.

A la mort de ses parents, en 290, Nicolas utilise ses richesses pour faire le bien autour de lui,

dans une grande discrétion. Sa popularité s’accroit jour après jour.



ÉVÊQUE DE MYRE en 300, à l’âge de 30 ans



Capitale de la Lycie, Myre se trouve à quelques heures de Patare.

L’évêque est l’oncle de Nicolas.

C’est lui qui l’ordonna prêtre et le fit supérieur du monastère de

Sainte-Sion, près de Myre.


Nicolas devient évêque à la mort de son oncle.



Icône russe de saint Nicolas de Myre, datant de 1294.

Portail catholique suisse



NICOLAS EN PRISON


Au cours de la persécution des chrétiens

de 308, il est arrêté et torturé.


Nicolas fut délivré à l’avènement de Constantin (280-337) en 313.


Il revint à Myre, où il sauve la région de la famine en multipliant une cargaison de blé destinée à l’Empire romain.




AU CONCILE ŒCUMÉNIQUE (Du 20 mai au 25 juillet 325)


CONCILE DE NICÉE


Réuni

et présidé

pour la première fois

par

l’empereur Constantin

à Nicée,

sa résidence d’été au Nord Ouest de l’Asie Mineure

en

présence de tous les évêques



© Domaine public Cesare Nebbia, "Concile de Nicée" (1560).


La scène représente l'ouverture du concile par l'Empereur Constantin 1er le Grand.


Les évêques entendent s’accorder sur le CREDO : Credo - Diocèse de Metz (catholique.fr) cliquer


Une profession de foi

qui offrirait

à chaque fidèle

un résumé

des vérités de la Foi, accessible à tous.


Nicolas fut l’un des 318 évêques qui condamnèrent l’arianisme

à l’occasion de ce premier concile de Nicée.





* Les évêques du concile autour de l'empereur Constantin avec le texte du Symbole de Nicée


Le Père Gérardo CIOFFARI, historien et grand spécialiste de Saint-Nicolas, atteste la mention du nom de saint Nicolas de Myre sur une liste des participants parmi les 25 évêques des régions de Lycie, de Pamphylie et d’Isaurie.




MORT DE NICOLAS 6 décembre vers 345



ÉGLISE DE MYRE

Il est enterré dans

l’église Saint-Nicolas de Myre,

dans une abside côté sud.


Son tombeau n’est pas enterré sous les dalles.

Il est visible par tous

et offert

à la vénération de chacun.


@Depositphotos : Intérieur de l’église



DEMRE ( autrefois MYRE) actuellement


Une ancienne église byzantine grecque


située dans l'actuelle ville de

Demre , cliquer

dans

en

TURQUIE



@. planet-turquie-guide.com



Des miracles se produisent nombreux, ainsi que des guérisons.


Les fidèles affluent en nombre devant sa tombe.



Quelques jours après sa mort,

on s’aperçoit qu’une huile parfumée,

que l’on appelle " myron " ou "manne " coule de son tombeau

et

opère des miracles et des guérisons.


Les pèlerins prennent l’habitude de recueillir cette huile miraculeuse dans des flacons richement décorés.

L’huile continuera à suinter après la translation des reliques à BARI.


Crédits : Salim Uzun




STATUE DE SAINT-NICOLAS à DEMRE


Depuis 2007, le culte chrétien est à nouveau célébré.



Le culte de Saint-Nicolas, né dans l’Eglise grecque était déjà très répandu en Orient.


→ Saint-Nicolas de Myre est un des saints les plus populaires



SON CULTE


  • Au IXe siècle :

Le culte de Saint Nicolas


se répand en Grèce,


en Crête,


à Chypre

en Macédoine.


En Grèce, Saint Nicolas est célébré

pour son image de saint patron

des

marins.



  • Au Xe siècle : en Ukraine, en Russie, en Roumanie, en Bulgarie, en Serbie


Le culte de saint Nicolas se développa en Occident à la fin du XI° siècle, après le transfert de ses reliques à BARI (9 mai 1087)



1087 : TRANSFERT DES RELIQUES à BARI


→ 9 mai : En raison

d’une profanation

possible

du tombeau,

des marchands de

BARI

(sud de l’Italie)

enlevèrent

les saintes reliques

et

les apportèrent dans leur ville.



BASILIQUE SAINT NICOLAS ( BARI )






cliquer






Le culte connut à partir du XII° siècle, un essor considérable, principalement en Italie et en Lorraine, dans l’Est de la France et en Allemagne rhénane.


Du XIIe au XIVe siècle, BARI sera le port d’où partaient les croisades, après s’être recommandées à l’intercession de saint Nicolas.



PATRON ET PROTECTEUR


Aujourd’hui, Saint Nicolas fait le pont entre l’Orient et l’Occident, entre les catholiques, les orthodoxes et les protestants.


Une vingtaine de corporations se placent sous sa protection :


Collectif, exposition temporaire à Cosne et Châteauneuf-sur-Loire, 2006


- pêcheurs

- apothicaires

- avocats, qui élisent toujours un " bâtonnier " ainsi nommé, car il portait dans les processions le bâton de saint Nicolas

- bouchers, boulangers, constructeurs de bateaux, débardeurs de blé, épiciers, grainetiers,

- jaugeurs de vin, journalistes, marchands de vins, meuniers


- notaires, qui renouvellent leurs chambres départementales la semaine du 9 mai, date célébrant la translation de saint Nicolas de Myre à Bari (Italie)

-parfumeurs, sans doute en raison des propriétés odoriférantes de la " manne " qui suinte de son tombeau

- prêteurs sur gage, tonneliers ...



CULTES ET TRADITIONS


La dévotion à saint Nicolas gagne l’Europe occidentale, l’Allemagne, l’Angleterre, la France


→ En ALSACE,


le 5 décembre

au soir,

les petits garçons

se réunissent

et parcourent

les rues du village avec une clochette

qu’ils agitent, puis ils crient :


" Les petits enfants sont-ils couchés ?

Saint-Nicolas va passer ! "




Avant de se coucher, les enfants ne manquent pas de placer dans la cheminée,

un sabot pour recevoir le cadeau de saint Nicolas.



→ En LORRAINE


Saint-Nicolas et les Lorrains: Entre histoire et légende. Ed. Serpenoise


SAINT-NICOLAS-DE-PORT


Saint-Nicolas-de-Port est situé au Sud de Nancy, aux portes de la campagne lorraine.


LA RELIQUE, phalange de Saint-Nicolas

Aubert de Varangéville,


au retour de Terre Sainte

s’empara à BARI

d’un fragment de la « dextre bénissant »

de saint Nicolas

pour la rapporter en Lorraine.


→ En 1098, la relique est abritée

dans la chapelle Notre-Dame-du Port.


En 1101 : Construction d’une nouvelle église,

qui devint rapidement un haut lieu de pèlerinage

et donna naissance à

Saint-Nicolas-de-Port.




Bras reliquaire de Saint Nicolas en argent et en or avec diamants et émeraude présentant la phalange rapportée par Aubert de Varangéville en 1098 réalisé au XVIIème siècle

(Crédits photo : Musicaline)



Saint-Nicolas de Port → Basilique de Saint-Nicolas, Salle du Trésor,

Relique du dextre bénissant de St Nicolas



· 1429 : Jeanne d’Arc vient prier pour la France avant de commencer son épopée pour sauver le pays.


· 1477 : René II fait construire pour Saint Nicolas une église de pierre blanche en style gothique flamboyant. La première pierre est posée en 1495.


La Basilique Saint-Nicolas


Elle a été construite entre 1481 et 1560, en l'honneur de l'évêque de Myre.


Ses tours mesurent 85 et 87 m.


Dans la salle du Trésor, on trouve le bras reliquaire de Saint-Nicolas.




(Crédits photo : Red BRANT pour le Groupe BLE Lorraine



Statue de Saint-Nicolas en la basilique de Saint-Nicolas-de-Port (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)



A ROME


Saint Nicolas est vénéré à Saint-Nicolas-des-Lorrains.



DE NOS JOURS

Saint Nicolas est fêté deux fois dans l’année :


· La Saint-Nicolas d’été : le 9 mai, date de la translation des reliques

· La Saint-Nicolas d’hiver le 6 décembre, date de sa mort.



IL EST LE PATRON DES ENFANTS et DES ÉCOLIERS



Dans les multiples contes pour enfants, le bon saint Nicolas est représenté comme un évêque,

vêtu de rouge, une mitre sur la tête,

une crosse à la main

et

portant

des cadeaux.



Encore aujourd’hui, Il fait la tournée des écoles maternelles, accompagné du Père Fouettard, tout de noir habillé qui n’hésite pas à montrer son martinet à ceux qui n’ont pas été sages, tandis que Saint Nicolas distribue ses bonbons à tous les autres.


MIRACLES


Le personnage légendaire de Saint-Nicolas réunit les vies d’évêques originaires de Turquie :

Nicolas de Myre et Nicolas de Sion.


Au fil des siècles, leurs aventures prodigieuses ont fusionné pour former le personnage de Saint-Nicolas, auteur de nombreux miracles.


Ceux que les artistes ont le plus souvent reproduit :


1. Les trois officiers sauvés

@ eglisesduconfluent Eglise Notre-Dame et Saint Nicolas, Briançon (05)




Trois officiers de Constantin Ier devaient mener une mission en Phrygie.


À leur retour à Constantinople, ces officiers, d'abord comblés d'honneurs, se voient accusés d'un complot contre la vie du souverain.

Ils sont emprisonnés et condamnés à mort.


Se souvenant de ce qu'avait fait l'évêque de Myre, ils s'adressèrent à Dieu pour obtenir que Nicolas manifeste sa puissance en leur faveur.


Cette nuit là, l'empereur et son préfet voient en songe Saint Nicolas qui leur ordonne de relâcher les officiers calomniés.



2. Les trois petits enfants


Un *trouvère du XII° siècle a narré dans un de ses poèmes l’histoire des TROIS PETITS ENFANTS

qui avaient été mis à mort par un boucher à qui ils avaient demandé l’hospitalité.

L’évêque de Myre les a ressuscités.


* Un trouvère: poète et jongleur

de la France du Nord au Moyen-Âge


La légende des "Trois petits enfants qui s’en allaient glaner aux champs " s’ancra profondément dans la croyance populaire : représentée et chantée en Occident, elle contribua à l’extension du culte rendu à saint Nicolas.



Gentile da Fabriano, " Saint Nicolas ressuscite trois jeunes gens mis dans la saumure ", vers 1425, musées du Vatican

Crédits : www.bridgemanart.com


Mais il faut dire que cette célèbre légende de Saint Nicolas n’a pas de fondement historique et repose sur une erreur.


Après la mort de Nicolas, de nombreuses représentations iconographiques ont circulé dans le monde entier. Lorsque l’illustration du miracle des trois officiers sauvés de l’exécution arrive en Occident, on voit Saint-Nicolas en grand et les officiers en plus petits, à ses pieds, dans la tour de la prison.

Les fidèles occidentaux croient voir trois enfants dans un tonneau. C’est ainsi que naît l’histoire des trois petits enfants tués par le boucher et ressuscités par St-Nicolas !


VERSION DE LA LÉGENDE


Cette version " moderne " de la légende fut ainsi consignée en 1842 par Gérard de Nerval

dans la publication La Sylphide : journal de modes, de littérature, de théâtres et de musique :



Il était trois petits enfants Qui s’en allaient glaner aux champs.

S’en vont au soir chez un boucher. — Boucher, voudrais-tu nous loger ? — Entrez, entrez, petits enfants, Il y a de la place assurément.

Ils n’étaient pas sitôt entrés, Que le boucher les a tués, Les a coupés en petits morceaux, Mis au saloir comme pourceaux.

Saint Nicolas au bout d’sept ans, Saint Nicolas vint dans ce champ. Il s’en alla chez le boucher : — Boucher, voudrais-tu me loger ?

— Entrez, entrez, Saint Nicolas, Il y a d’la place, il n’en manque pas. Il n’était pas sitôt entré, Qu’il a demandé à souper.

— Voulez-vous un morceau d’jambon ? — Je n’en veux pas, il n’est pas bon. — Voulez-vous un morceau de veau ? — Je n’en veux pas, il n’est pas beau !

Du p’tit salé je veux avoir ; Qu’il y a sept ans qu’est dans l’saloir ! Quand le boucher entendit cela, Hors de sa porte il s’enfuya.

— Boucher, boucher, ne t’enfuis pas, Repens-toi, Dieu te pardonn’ra. Saint Nicolas posa trois doigts Dessus le bord de ce saloir :

Le premier dit : — J’ai bien dormi ! Le second dit : — Et moi aussi ! Et le troisième répondit : — Je croyais être en paradis !




La Maîtrise de Radio France dirigée par Sofi Jeannin interprète

"La Légende de saint Nicolas", extrait des "Choeurs à trois voix égales" de Jean Planel.


Enregistré le 18 octobre 2016 à l'Auditorium de la Maison de la Radio à l'occasion des 70 ans de la Maîtrise.


3. Le MIRACLE DES TROIS FILLES à MARIER


On raconte que dans la belle ville de Patare, un homme qui n’a plus les moyens de s’occuper de ses trois filles, envisage de les vendre comme esclaves. Passant devant la maison de la famille, St Nicolas entend les plaintes du père.



Le soir venu, l’évêque s’approche sans faire de bruit de la fenêtre entr’ouverte et dépose trois bourses remplies d’or pour chacune des jeunes filles.

Le lendemain matin, le père et ses filles pleurent de joie en découvrant le butin.

Saint-Nicolas les as sauvées d’un bien malheureux destin.




LE SAINT PATRON DES LORRAINS


C'est en 1477, juste après la bataille de Nancy, que saint Nicolas devient le saint Patron des Lorrains.



L’affluence augmenta encore après la victoire du Duc René II sur Charles le Téméraire en 1477 et après la construction de la nouvelle basilique pour commémorer la victoire des Lorrains.


ARCHIPRÊTRÉ de MORHANGE


Saint-Nicolas est le Patron de l’église de Rodalbe



cliquer








LE MONT DES SAINTS à Achain, près de MORHANGE


Saint-Nicolas est le premier Saint du "Mont des Saints" , une réplique lorraine de la Vallée des saints, en Bretagne.

Sa statue a été sculptée et mise en place pendant le mois de Juin 2023 .


Elle a été bénie par Mgr Philippe BALLOT, évêque de Metz, le 15 juillet 2023

Saint-Nicolas, Mont des Saints, ACHAIN sculpture de Michel DARDAINE, juillet 2023 Photo: Paroisse de Morhange




Sources : Saint Nicolas : HAUMONTÉ Odile, coll. Les grandes figures de la spiritualité chrétienne.

Les presses de la Renaissance, 2016

Comentários


bottom of page